Les règles d’or pour apprendre à faire du vélo à son enfant

Apprendre à faire du vélo à son enfant image

En général, un enfant peut commencer l’apprentissage du vélo à partir de 18 mois. Une chose est certaine, il ou elle ne pourra pas maitriser sa force de pédalage et son équilibre avant deux ans. En tout cas, voici les règles d’or pour apprendre à son enfant à faire du vélo.

Aider l’enfant à se familiariser avec le vélo

Un enfant peut devenir un cycliste professionnel à l’âge adulte s’il a appris le vélo dès son plus jeune âge. De ce fait, il ne faut pas hésiter à acheter un tricycle évolutif à la prunelle de ses yeux, même s’il n’a pas encore atteint l’âge requis. L’un des parents (papa ou maman) pourra ainsi pousser son enfant tout au long de l’apprentissage. Bien entendu, un tricycle ne lui permettra pas de savoir maintenir son équilibre, mais c’est suffisant pour l’aider à se familiariser avec un vélo. Il comprendra qu’il faut pédaler pour avancer.

Une fois que l’enfant a fini par apprivoiser son tricycle, il pourra passer à l’étape suivante. Il doit apprendre à maitriser son équilibre sur un vélo à deux roues. Il aura, bien sûr, besoin de l’assistance d’un adulte pour tenir le guidon de son vélo. Il faut lui apprendre les bons gestes pour pédaler comme une grande personne. Au cas où l’enfant ne sait pas encore démarrer et avancer au premier essai, il ne faut pas perdre patience. Au contraire, il convient de l’encourager à faire des efforts. S’il parvient à poser ses pieds sur les pédales sans regarder le sol, c’est un signe d’évolution. Afin d’aider l’enfant à apprendre le mouvement à effectuer, il faut le pousser lors du premier départ. Il comprendra ainsi qu’il faudra pédaler fort pour faire avancer le vélo.

Aider l’enfant à se familiariser avec le vélo

Trouver un grand terrain pour l’apprentissage des virages

Si l’enfant parvient à démarrer son vélo sans l’aide d’un adulte, il ne faut pas se réjouir trop vite, car il y a encore du chemin à faire. Il faut, en effet, lui apprendre à tourner et à changer de trajectoire. Normalement, il devrait déjà maitriser la ligne droite à ce stade. Pour faciliter le processus d’apprentissage, il vaut mieux chercher un terrain vaste (jardin public par exemple). Pour des raisons de sécurité, il faudrait impérativement éviter les terrains caillouteux. Une mauvaise chute peut être fatale dans certains cas.

L’objectif est d’aider l’enfant à tourner le guidon de son vélo. Pour cela, il ne pourra plus attendre l’intervention d’une autre personne. L’idéal serait d’apporter une autre bicyclette afin de lui montrer la bonne technique pour négocier un virage en vélo. S’il réussit à adapter son mouvement à des virages (serrés), c’est parce qu’il a compris la leçon. Il ne faut pas hésiter à lui faire faire un slalom entre différents obstacles. Un parcours en forme de 8 sera également d’une aide précieuse. L’enfant pourra ensuite apprendre à réguler sa vitesse et à doser son freinage. Bien entendu, le casque de vélo pour enfant est obligatoire afin de protéger sa tête et son visage des éventuels accidents.